d e r n i è r e s


p a r u t i o n s



  • Nous étions debout et nous ne le savions pas, en projet d'édition chez Lafontaine

  • La Fontaine Editions


    Un jour, on se lève. On a 20 ans. On en a 50 ou 70 peu importe. On décide ce jour-là d'aller en rejoindre d'autres. Ceux qui s'assemblent. On devient l'un des leurs. Une heure. Ou 30 ans. Cela fera de soi un sympathisant. Voire un opposant. Certains diront : un résistant. Projet d'aéroport, usines à vaches ou à porcs, enfouissements de déchets hautement radioactifs... Ce texte rend hommage aux femmes et hommes qui s'engagent dans ces combats.
    Il a été écrit suite à des rencontres en divers endroits de résistance et d’oppositions.
    Ecrit avec l'aide du CNL (bourse de création) et le soutien de La Chartreuse-Les-Avignon (CNES).


    Nous étions debout et nous ne le savions pas : oppositions/résistances
    Broché
    2017
    La Fontaine Editions
    108 pages
    12 €
    EAN : 9782353610655
    ISBN : 978-2-35361-065-5

    Voir sur le site des éditions La Fontaine

...................................

  • Le 13 ème jour, in : Il était une deuxième fois, ouvrage collectif.
  • Espace 34


    Une commande de la compagnie de marionnettes " Théâtre pour 2 mains " autour du thème " Il était une deuxième fois. A ce moment là, j'ai eu peur d'avoir perdu mon ami Murano, vieux chat sauvage venu se réfugier dans mon jardin. Etait-il mort ? Enfui ? Pour la première fois j'ai été confrontée au sentiment si puissant du lien à un animal qui vous a choisi. J'ai commencé à écrire Le 13ème jour alors que Murano était revenu.


    Le 13 ème jour, in : Il était une deuxième fois
    ouvrage collectif
    2015
    éditions Espace 34
    136 pages
    14 €
    EAN : 9782847051391

    Voir sur le site des éditions Espace 34

...................................

  • Les Agricoles
  • Editions Lansman


    Le monde agricole a ouvert à l'auteure ses terres, ses étables, ses cuvages, et autres lieux de travail et de vie. Trois mois d'immersion dans des exploitations pendant lesquels elle a pu approcher l'homme et l'animal, cheminant avec les uns et les autres. Ici, on a fini par lui demander de traire, là de passer le balai. Elle a observé, on l'a observée… et elle n'en est pas revenue indemne. De l'émerveillement à la prise de conscience du vivant, Les Agricoles retrace ce parcours.


    Les Agricoles
    2014
    éditions Lansman
    52 pages
    9 €
    ISBN: 978-2-87282-974-3

    Commander sur le site des éditions Lansman

...................................

...................................

  • Mon frère, ma princesse
  • Ce texte a reçu le prix Collidram 2013 et le Prix Armand Gatti 2013
    Le ministère de l'éducation Nationale recommande Mon frère, ma princesse pour la lecture des collégiens.

    Notes d'écriture :
    Un ami, un jour, me confia sa perplexité face au désir de son fils de cinq ans de s'habiller en fille. Lui n'y voyait pas d'inconvénient majeur mais il a bien fallu expliquer à son enfant que ce n'était pas envisageable d'aller à l'école en robe. Il m'a, par ailleurs, relaté l'histoire d'un autre petit garçon violemment agressé en primaire parce qu'il portait les cheveux longs. Cela faisait déjà au moins deux ans que je voulais écrire sur le genre, notamment suite à un spectacle de transformiste vu dans une commune rurale picarde, et qui m'avait totalement bouleversée. Il était temps pour moi de prendre parole sur ce sujet du "genre" qui travaille en sourdine dans plusieurs de mes textes. Là, il m'a semblé indispensable de l'aborder pour et avec les enfants. Pour cette recherche, j'ai été accueillie en résidence à Albi -, par l'ADDA du Tarn avec l'aide du CNL -, où j'ai cheminé avec une classe sur ces questions : C‘est quoi être une fille ? Un garçon ? Les réponses m'ont souvent atterrée. Tant de violences et de regards déjà parfaitement normés. Dans Mon frère, ma princesse, on voit autant le rêve et le désarroi d'un petit garçon qui se voudrait fille, que la brutalité d'un monde qui ne veut pas parler l'autre dans sa différence et le rejette puissamment. Mais pas que...



    Résumé :
    Alyan est un petit garçon. Pourtant il préférerait être une princesse ou une fée, avoir des cheveux longs et des vêtements roses. Sa mère s’inquiète, son père ne voit rien. À l’école, on se moque de lui, on l’insulte, on le frappe. Il essaie de s’échapper en faisant de la magie, mais ça ne marche pas toujours. Seule sa soeur Nina est consciente de son chagrin. Elle est décidée à le défendre envers et contre tous. Jusqu’où ira-t-elle pour protéger son frère ?

    Mon frère, ma princesse
    éditions Ecole des loisirs
    collection théâtre
    6,60 €
    ISBN : 978-2-211-20811-6
    À partir de 10 ans

    Commander sur le site des éditions L'école des loisirs
...................................

  • La chienne de l'ourse
  • Notes d'écriture :
    Probablement le texte le plus relié à une partie de mon histoire même si, ici, tout est faux évidemment. Mais je me devais d'écrire sur ce sujet : les premiers sentiments amoureux d'une jeune fille pour sa meilleure amie, la révolution que constitue dans un corps adolescent le désir, l'envie de l'autre et le trouble profond, voire le désarroi, dans lequel cela peut plonger. Je sais que l’homosexualité reste un motif fréquent de suicide pour la jeunesse. J'en ai rencontré de ces jeunes gens revenus de l'ombre et du désert. Et j'ai laissé un jour, sur le bord de la route, un amour qui m'était insoutenable. C'est un texte à part dans mon travail : il s'écarte de l'écriture strictement théâtrale et s'aventure vers le récit romanesque. J'y ai trouvé un phrasé heurté, un rythme, un organique qui m'a essoufflée moi même.



    Résumé :
    Difficile d'avoir seize ans et d'être engoncée dans un corps de quatre-vingt dix kilos. Un corps d'ourse, qui gêne et qui rassure, à la fois fardeau et rempart. L'adolescente déverse ses rêves dans un cahier noir et préfère taire son secret, son amour pour son amie Liv. « Elle m'est devenue indispensable. Pas un jour sans la voir, lui parler, rire. Sinon, j'en crève. Le sentiment d'avoir trouvé mon pays, une soeur. Jours de bonheur absolu. » Mais quand naît le désir, c'est la honte qui prend place, la peur d'être rejetée, de perdre Liv. Alors elle prend les devants et s'enfuit à travers la campagne, pour se réfugier chez la vieille Madame Burridon, en haut de la colline. Elle aime y retrouver sa chienne, Diane. Elle, c'est certain, ne la repoussera pas.

    La chienne de l'ourse
    2012
    éditions Actes sud Junior
    collection "d'une seule voix"
    64 pages
    8 €
    ISBN 978-2-330-00570-2

    Commander sur le site des éditions Actes Sud Junior
...................................

  • Villa Olga
  • Notes d'écriture :
    Je me suis essayée, à la demande d'Alexandra Tobelaim, au difficile exercice du vaudeville. Une gageure pour moi. J'ai lu Robert Thomas, qui était, pour Alexandra, une lointaine figure à revisiter. J'étais très perplexe lors de la lecture de ce texte au style désuet, ne cessant de me demander pourquoi Alexandra m'avait choisie, moi, pour écrire ce projet. Je suis allée sur la Côte d'Azur, où j'ai réussi à m'ennuyer un brin, puis j'ai lu Nice matin. Alors, j'ai commencé à être gagnée par l'envie d'écrire ce vaudeville contemporain. Oui, il y aurait les codes : coups de théâtre, jalousie, argent. Et un phénoménal coup de foudre. Mais le riche serait un faux riche. La garce de service une fille tendre au cœur solide, picarde d'origine. Le supposé amant, un frère travesti. Et le détective, un esthète gai. Et là, au travers de ce qui allait devenir une comédie foutraque, j'ai commencé à raconter quelque chose qui m'est cher.



    Résumé :
    Un vaudeville. Une comédie policière sur fond de Côte d'Azur, de rengaines surannées et d'assassinats de dignes rombières. Avec une femme forcément sublime affublée d'un oligarque forcément russe. On apprend très vite qu'elle est surveillée de près par un détective esthète et poursuivie par un ancien amant... fort fraternel. Pourtant, rien de tout cela ne semble vrai. Tout est mouvant, voire bancal, comme les rivages vers lesquels flotte cette histoire de faux semblants où seule la femme est sincère, même quand elle ment...

    Villa Olga
    2011
    éditions Lansman
    54 pages
    10 €
    ISBN: 978-2-87282-814-2

    Commander sur le site des éditions Lansman
...................................

  • Oeil pour œil
  • Notes d'écriture :
    Ce texte a été co-écrit avec Jean Philippe Ibos, auteur et metteur en scène de l'Atelier de Mécanique Générale Contemporaine, à la demande de ce dernier. Il avait envie de parler de la colère, de la vengeance, du coup pour coup, de l'apprentissage de la défense. Nous avons rencontré des classes et nous nous sommes offert un temps d'écriture commun au bord d'un océan qui nous aida formidablement à écrire : il a plu sans cesse. Nous avons écrit vite, dans une frénésie folle, échangeant du matin au soir. Lui, réveillant ses enfances de petit garçon, moi celles de la petite fille que je fus. Ces échanges ont été magiques, précieux, prolifiques. Jean Philippe avait déjà imaginé une scénographie, une sorte d'architecture de mise en scène : un "montreur " vient exhiber de petits démons enfantins. Beaucoup de monologues dans ces textes parfois très crus.

    Oeil pour œil
    Edition La Fontaine

    Mis en scène par Jean Philippe Ibos, Atelier de Mécanique Générale,

    Commander sur le site de la Librairie Théâtrale


...................................

  • Les Ramasse-miettes
  • Notes d'écriture :
    Un texte pour adolescents, écrit après rencontre d'un groupe de jeunes avec lequel j'ai vécu et travaillé pendant une semaine en Lozère, à la demande des Scènes Croisées de Lozère. Nous n'avons cessé de parler, lors de cette semaine où Perrine Griselin, metteure en scène, était présente, de ce qu'ils avaient à "dire". Sept jeunes de 14 à 20 ans. Mais qu'avaient-ils à dire ? Entre une fille de quatorze ans qui en a marre d'être prise pour une gosse et qui s'échappe dans la forêt et un autre, altermondialiste, qui veut refaire le monde, il y avait plus qu'un fossé au dessus duquel ils ont réussi à tisser un solide pont. Le texte, et les photos de Perrine Griselin qui l’accompagnent, s'inspirent de ces échanges. J'y ai mis une fantaisie toute personnelle pour que les acteurs soient déroutés d'eux mêmes sans cesse. On s'y travestit, on se costume en arbre, on parle d'amour, de société et de coquillettes à l’ail. Monologues, scènes à deux, travail de chœur. Il y a de quoi questionner l'art de l'interprétation et les codes de la représentation.




    Photographies : © Perrine Griselin.

    Résumé :
    Comment faire ensemble un récit de nos vies quand on a 15, 18, 20 ans? Qu'est-ce qu'il importe de raconter? Que sait-on seulement de ce qui est à dire? Dans cette recherche de prise de parole, 7 personnages s'essaient à parler de leurs rêves, leurs colères, leurs convictions. Ils ont encore la délicatesse des esquisses avant que la vie n'affirme leur portrait.

    Les Ramasse-miettes
    2011
    éditions Lafontaine
    9,13 €
    ISBN : 2353610366
    Jeunes de 14 à 20 ans

    Commander sur le site de la Librairie Théâtrale
...................................

  • Dans la maison de l'Ogre Monsieur
  • Notes d'écriture :
    Avec l'écriture de ce texte, je suis allée visiter une douleur enfantine qui fut mienne, mais que j'avais reléguée dans un endroit bien lointain. La peur de voir mourir ma mère, l'incompréhension qui en découle, le sentiment de faute, l'effroi. Mais j'ai aussi mis en oeuvre une hypothèse singulière, à laquelle ne peuvent qu'adhérer nombre d'enfants : la possibilité, par la seule force de son amour, de la faire " revenir ". Il s'agit d'une sorte de travail autour de la résurrection, dans laquelle je me suis attachée à rendre concret ce qu'on appelle le surnaturel. C'est une pièce lumineuse et mystérieuse, qui s'empare plus que toute autre de la magie de la scène.



    Résumé :
    À la suite d’un accident, la maman de Larida est hospitalisée. Larida, sa petite fille, n’en sait rien. On la confie à des voisins, les Danielli. Ils sont très gentils avec elle. Pour la consoler, M. Danielli lui raconte l’histoire de l’Oiseau bleu. Il croit l’apaiser, mais Larida, au début, ne veut rien entendre et déteste cet homme qui bredouille chaque soir ce conte cruel. Pourtant, peu à peu, elle puise
    dans son imaginaire la force d’entrer en contact avec sa mère et avec un autre enfant, étrange, qui tous les jours lui parle. Jusqu’à quel point leurs histoires finissent-elles par se confondre ?

    Dans la maison de l'Ogre Monsieur
    éditions Ecole des loisirs
    6,60€
    De 9 à 12 ans

    Commander sur le site des éditions L'école des loisirs


...................................